Congrès Ars Novembre 2021 – 1er enseignement

Enseignement délivré par les soeurs, à partir de  « Le Seigneur nous donne de regarder la croix pour rebondir. Il est nécessaire de voir la croix pour laisser le Seigneur agir »


1-	La Croix, cœur du kérygme
DU SCANDALE …
-	Mt 16,21ss ; Lc 9,22 ss ; Mc 8,31-34 : Il commença à leur enseigner qu’il fallait que le Fils de l’homme souffre beaucoup, qu’il soit rejeté par les anciens, les grands prêtres et les scribes, qu’il soit tué, et que, trois jours après, il ressuscite. Jésus disait cette parole ouvertement. Pierre, le prenant à part, se mit à lui faire de vifs reproches. Mais Jésus se retourna et, voyant ses disciples, il interpella vivement Pierre : « Passe derrière moi, Satan ! Tes pensées ne sont pas celles de Dieu, mais celles des hommes »… « Si quelqu’un veut marcher à ma suite, qu’il renonce à lui-même, qu’il prenne sa croix et qu’il me suive.
-	Dt 21-23 : … car un pendu est une malédiction de Dieu.
-	Mt, 26,56 : Alors tous les disciples l’abandonnèrent et s’enfuirent.
… A L’ANNONCE
- Ac 2,23.26 : Cet homme, livré selon le dessein bien arrêté et la prescience de Dieu, vous l’avez supprimé en le clouant sur le bois par la main des impies. Que toute la maison d’Israël le sache donc avec certitude : Dieu l‘a fait Seigneur et Christ, ce Jésus que vous aviez crucifié. »
- 1 Co 1,18ss ; Ga 3, 1.13 ; 1 Co 2,1-5 : Car le langage de la croix est folie pour ceux qui vont à leur perte, mais pour ceux qui vont vers leur salut, pour nous, il est puissance de Dieu.
… VIA LE MYSTERE PASCAL ET LE DON DE L’ESPRIT
- 1Co 2,10 et Ga 3,1-2
- Lc 24,46-49 et Mt 28,18-20
- Ac 3,15-16 et Ac 2,36-41 : Que toute la maison d’Israël le sache donc avec certitude : Dieu l’a fait Seigneur et Christ, ce Jésus que vous aviez crucifié. » Les auditeurs furent touchés au cœur ; ils dirent à Pierre et aux autres Apôtres : « Frères, que devons-nous faire ? » Pierre leur dépondit : « Convertissez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus Christ pour le pardon de ses péchés ; vous recevrez alors le don du Saint-Esprit. Car la promesse est pour vous, pour vos enfants et pour tous ceux qui sont loin, aussi nombreux que le Seigneur notre Dieu les appellera. »… Alors, ceux qui avaient accueilli la parole de Pierre furent baptisés.
- 1P3,18-22 : Le Christ, lui aussi, a souffert pour les péchés, une seule fois, lui, le juste, pour les injustes, afin de vous introduire devant Dieu ; il a été mis à mort dans la chair, mais vivifié dans l’Esprit. C’est en lui qu’il est parti proclamer son message aux esprits qui étaient en captivité. Ceux-ci, jadis, avaient refusé d’obéir, au temps où se prolongeait la patience de Dieu, quand Noé construisit l’arche, dans laquelle un petit nombre, en tout huit personnes, furent sauvées à travers l’eau. C’était une figure du baptême qui vous sauve maintenant : le baptême ne purifie pas de souillures extérieures, mais il est l’engagement envers Dieu d’une conscience droite et il sauve par la résurrection de Jésus-Christ…
Echos du Curé d’Ars 
* La croix est le plus savant livre qu’on peut lire
* La croix embrasse le monde. Elle est plantée aux quatre coins de l’univers. Il y en a un morceau pour tous
* Dans votre baptême, vous avez accepté une croix que vous ne devez quitter qu’à la mort.


2 – Les fruits de la Croix 
… SALUT
- Ep 1,7 ; Ep 2,13-16 : Maintenant, dans le Christ Jésus, vous qui autrefois étiez loin, vous êtes devenus proches par le sang du Christ. C’est lui, le Christ, qui est notre paix : des deux, le Juif et le païen, il a fait une seule réalité ; par sa chair crucifiée, il a détruit ce qui les séparait, le mur de la haine ; … Ainsi, à partir des deux, le Juif et le païen, il a voulu créer en lui un seul Homme nouveau en faisant la paix, et réconcilier avec Dieu les uns et les autres en un seul corps par le moyen de la croix ; en sa personne, il a tué la haine. 
Du Curé d’Ars : La croix ! La croix ! Faire perdre la paix ? c’est elle qui donne la paix au monde ; c’est elle qui doit la porter dans notre cœur. Toutes nos misères viennent de ce que nous ne l’aimons pas.
… ESPRIT SAINT
-Ga 5,22 Voici le fruit de l’Esprit : amour, joie, paix, patience, bonté, bienveillance, fidélité, douceur et maîtrise de soi
… CIEL 
- Gn 28,12 : il eut un songe : voici qu’une échelle était dressée sur la terre, son sommet touchait le ciel, et des anges de Dieu montaient et descendaient.
-Jn 1,51 ; Ac 7,56 : « Voici que je contemple les cieux ouverts… »
-He 5,8 : Bien qu’il soit le Fils, il apprit par ses souffrances l’obéissance.
Echo du Curé d’Ars 
* Les croix sont la route du ciel comme un beau pont de pierres sur une rivière pour la traverser…
* Qu’avons-nous à perdre ? Pourquoi ne pas aimer nos croix et ne pas nous en servir pour aller au ciel ?
* La croix est l’échelle du ciel. C’est par la croix que l’on va au ciel
* La croix est la clef qui ouvre la porte
* La croix est la lampe qui éclaire le ciel et la terre.
3 – Recueillir les fruits de la Croix
… ACCUEILLIR…
- Ga 2,20 : Je vis, mais ce n’est plus moi, c’est le Christ qui vit en moi. Ce que je vis aujourd’hui dans la chair, je le vis dans la foi au Fils de Dieu qui m’a aimé et s’est livré lui-même pour moi
- 1Jn 4,16 : Et nous, nous avons reconnu l’amour que Dieu a pour nous, et nous y avons cru.
- Col 1,22 : Maintenant, Dieu vous a réconciliés avec lui, dans le corps du Christ, son corps de chair, par sa mort, afin de vous introduire en sa présence, saints, immaculés, irréprochables   et 1Co 1,18 et He 10,19
- He 9,14 : Le Christ, poussé par l’Esprit éternel, s’est offert lui-même à Dieu comme une victime sans défaut ; son sang purifiera donc notre conscience des actes qui mènent à la mort, pour que nous puissions rendre un culte au Dieu vivant.
Du Curé d’Ars : La croix distille un baume d’amour
CONSENTIR…
du Curé d’Ars 
* Si le Bon Dieu détache des parcelles de sa croix pour nous éprouver et nous faire expier nos fautes, nous devons les accepter avec amour et reconnaissance.
* Si nous aimions Dieu… nous serions heureux de souffrir pour l’amour de celui qui a bien voulu souffrir pour nous
UNIR…	Se renoncer
- Mt 16,24ss : Si quelqu’un veut marcher à ma suite, qu’il renonce à lui-même, qu’il prenne sa croix et qu’il me suive. Car celui qui veut sauver sa vie la perdra, mais qui perd sa vie à cause de moi la trouvera.
Du Curé d’Ars : C’est la crainte des croix qui augmente les croix. Une croix portée simplement et sans ces retours de l’amour-propre qui exagèrent les peines n’est plus une croix – une souffrance 
	Patience 
* Oh ! que celui-là est sage et bon chrétien qui sait supporter les inconvénients de sa position avec calme et résignation. C’est là la voie de la sainteté et du bonheur, et notre titre de gloire dans les cieux, car ici-bas, mes enfants, tous les hommes depuis le souverain jusqu’au pâtre, depuis la gloire du commandement jusqu’à l’abnégation de la dépendance, qui est si glorieuse devant Dieu, tous les hommes souffrent de mille manières différentes, les riches comme les pauvres, les savants comme les ignorants, les sains comme les malades, en un mot tous.
* Il faut déjà être parvenu à un certain degré de perfection pour supporter la maladie avec patience. Et il ajoutait à un religieux malade : vous êtes plus utile à votre congrégation, vous y faites plus de bien.
	Foi
* les gens du monde se désolent quand ils ont des croix, et les bons chrétiens ne se désolent que quand ils n’en n’ont pas.
* Celui qui va au-devant de la croix, marche à l’opposé des croix : il les rencontre peut-être, mais il est content de les rencontrer : il les aime, il les porte avec courage. Elles l’unissent à Notre-Seigneur. Elles le purifient. Elles le détachent de ce monde. Elles emportent de son cœur les obstacles et lui aident à traverser la vie comme un pont aide à passer l’eau.
	Union à Jésus 
* Rien ne nous rend plus semblable à Notre Seigneur que de porter sa croix
* Vous dites que c’est dur ! Non, c’est doux, c’est consolant !... Seulement, il faut aimer en souffrant, il faut souffrir en aimant.
	Humilité et Amour
* Les épreuves montrent clairement combien une œuvre est agréable à Dieu
* Les cœurs bons et humbles qui reçoivent des injures et les calomnies avec joie ou indifférence commencent leur paradis dans ce monde
* Les saints souffraient tout en patience, joie et persévérance, parce qu’ils aimaient. Nous souffrons, nous, avec colère, dépit et lassitude, parce que nous n’aimons pas.

Conclusion
- Ga 6,14 : Pour moi, que la croix de notre Seigneur Jésus Christ reste ma seule fierté. Par elle, le monde est crucifié pour moi, et moi pour le monde.
Saint Ignace Briantchaninov (XVIIe siècle) à un moine éprouvé : « Où que je vive, que ce soit dans la solitude ou au milieu des hommes, lumière et réconfort coulent en mon âme de la Croix du Christ. Le péché qui veut dominer mon être ne cesse de murmurer : « Descends de ta croix ! ». Ainsi, j’en descends et si je cherche le chemin de la Vérité sans la croix, je ne débouche que dans le tourment, et les vagues de l’incertitude vont m’engloutir. Descendre de la croix et me voici sans le Christ et ma misère est sans recours. J’implore alors le Christ de m’élever à nouveau sur la Croix, je prie, et je m’efforce moi-même de me hisser sur elle et de m’y étendre. L’expérience nous l’enseigne : quiconque ne s’allonge pas sur la Croix ne vit pas dans le Christ. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.