Renaissance Région Ouest

La région Ouest regroupe toutes les équipes Renaissance de Haute-Normandie, Basse-Normandie, Manche, Vendée, Bretagne.
Chaque année , nous essayons d'organiser un temps fort de de récollection. La convid19 nous a empéchées d'organiser un tel temps de rencontre depuis 2020.

Projet pour l'année 2022:  trouver une date qui convienne à toutes les équipes Renaissance de la région Ouest et se retrouver une journée à Lisieux, pour prier Sainte-Thérèse  et bénéficier d'un temps d'enseignement.     

Réunion nationale 5 et 6 février – Prière de fin de rencontre

Chaque rencontre de l'équipe nationale Renaissance commence et se termine par une prière. Voici celle qui a marqué la fin de la rencontre du 5 et 6 février 2022. Elle a été écrite par frère Bruno, de l'Abbaye de Mondaye, aumônier de l'équipe de Caen: "Jésus, Toi mon Doux Maître".  
Jésus, Toi mon Doux Maître,
Tu es heureux de mes rendez-vous avec Toi.
Ton regard est posé sur moi avec amour.
Ton Esprit de Lumière travaillemon regard
Il le lave, l'adoucit, le transfigure.

Sois loué pour tes Yeux de Tendresse
Ils m'émerveillent et me confortent
Sur mon chemin de disciple avec Toi.  

Jésus, Toi, mon Ami Intérieur,
Je suis bouleversé par ton Regard Lumineux,
Il englobe chacun de mes frères à aimer
J'y lis un appel pressant à convertir mon regard
Un regard de tendresse, de miséricorde
Tu me murmures dans le coeur à coeur avec Toi,
"Aime-le dans ton regard, comme il est, ce frère !
Accueille-le avec ses blessures cachées,
 Là Je suis, là je te donne un rendez-vous d'amour.

Jésus, que je sois TA JOIE !

Frère Bruno, Abbaye de Mondaye

Prière pour le mouvement Renaissance, reunion nationale du 5 et 6 février 2022

Ce week-end du 5 et 6 février 2022 se tient la réunion de notre équipe nationale à Montmartres. Traditionnellement, cette rencontre débute par une prière.
 Voici cette belle prière, rédigée par Marguerite P.
Dieu, notre ¨Père,
Nous te remercions et nous te rendons grâce pour la présence de chacune ici. le petit groupe de Renaissance que tu as suscité voici 70 ans.
Merci pour tous les soutiens que tu nous as prodigués sur toutes les femmes venues chercher du réconfort après une rupture de couple. Dieu Père, merci de te pencher sur tous nos chagrins.
Mais tu vois que notre mouvement s'essouffle. Toi qui vois tout. Tu connais les raisons de nos équipes qui rétrécissent. Déménagement, fatigue, vieillesse, maladies, retour auprès de toi.

Nous aimerions faire signe à celles qui souffrent, mais nous comprenons qu'ils est difficile de les joindre.La société nous montre comment nous passer de toi, et de ton Amour compatissant et fidèle. Il y a tellement de soutiens avec la médecine, les activités diverses, les rencontres multiples. Comment ne pas te perdre de vue?

Ce week-end ci, nous avons vraiment besoin de toi. Montre-nous comment te prier comme il faut. Mets sur notre route des signes pour comprendre ce que tu attends de notre groupe.

Envoie ton Esprit Saint , Esprit de Force, de Discernement, de courage, de Joie et de Paix.

Envoie ton Esprit Seigneur
Et tout sera créé.
Tu renouvelleras la face de la terre.

J’ai choisi la vie et le bonheur

Voici un témoignage de Simone de Grenoble, paru dans le Partage de septembre 2021.

bonne lecture!

Depuis plus d’un an, nous vivons une période difficile, d’autant plus difficile que nous avions, pour la plupart d’entre nous, la chance d’avoir une vie plus qu’agréable et confortable sans souci de manque de produits de première nécessité et de soins de santé, sans problème de liberté de circulation, sans risque de conflit armé. Cette pandémie a grandement perturbé notre quotidien, nos projets, nos relations, notre travail. Ainsi, notre congrès est-il reporté.

Je suis emplie de compassion pour tous ceux qui subissent les conséquences néfastes et douloureuses de cette crise sanitaire : les malades, les familles endeuillées, les personnes isolées, les soignants surmenés, ceux dont le travail est impacté par les mesures préventives, ceux qui ont perdu leur emploi ou qui ne peuvent l’exercer et qui de ce fait se retrouvent en situation de grande précarité et dans l’incertitude sur leur avenir et celui de leur famille.

Quant à moi, j’ai vécu mon enfance pendant et après la Seconde guerre mondiale ? J’ai connu le couvre-feu très strict, les alertes aux bombardements suivies de l’attente anxieuse dans les abris, l’absence de produits essentiels, les restrictions alimentaires avec les tickets de rationnement, la raréfaction des déplacements à cause des sabotages des voies ferrées et des ponts, les contrôles d’identité, la difficulté de communication avec les proches car très peu de personnes avaient le téléphone, l’école à mi-temps, l’insécurité de l’avenir.

Plus tard, mon mari, mon frère, mes cousins, mes copains sont partis l’année de leurs vingt-ans pour une durée de douze à vingt-quatre mois, combattre, contre leur gré en Algérie. J’ai souffert de la séparation et surtout de la crainte de leur mort.

C’est donc avec une certaine relativité vis-à-vis des événements et avec sérénité que je traverse cette phase inédite, inhabituelle et troublante. Bien sûr, ne pas pouvoir serrer dans mes bras et embrasser ceux que j’aime est une grande privation, mais avec tous les outils technologiques dont nous disposons actuellement, je peux les voir et les entendre en direct quand je le souhaite et cela me réconforte. Je mets à profit ce temps qui nous est donné pour goûter et savourer chaque instant de la journée que j’accueille comme un cadeau. J’ai mis un frein à mon rythme de vie, j’accorde la durée nécessaire à chaque activité : mon travail domestique, mes moments de détente et de loisirs, ma relation aux autres (je téléphone souvent, je rends visite à mes amis), la prière, la méditation de la Parole. Ces confinements ont été pour moi l’occasion de faire le « tri » dans mon existence, d’élaguer, d’aller à l’essentiel, vers ce qui est source de vie. « Tout sarment… qui ne porte pas de fruit, mon Père l’enlève et tout sarment qui porte du fruit, il l’émonde afin qu’il en porte davantage encore. » Jn 15,2. « Les sarments secs, on les ramasse, on les jette au feu, et ils brûlent. » Jn 15,8.

Dieu m’a fait la grâce de me doter d’une bonne santé et d’un tempérament optimiste, j’ai tendance à voir le verre plutôt à moitié plein qu’à moitié vide, cela aide à aller de l’avant. J’essaie de suivre le commandement de Jésus : « lève-toi, prends ton gravat et marche ». Jn 5,8 (mon gravat étant mes questionnements, mes doutes, mes peurs, mes erreurs, mes faiblesses) « va en paix » Lc 8,48.

Pourquoi me lamenterai-je ? Le Christ a été crucifié pour nous, pour moi, il nous emmène dans sa Lumière, vers la Gloire du Père. Je suis habitée par l’espérance, puissiez-vous, chères amies de Renaissance, l’être aussi et vivre heureuses dans la Paix de Dieu.

Comme nous y invite Moïse : « Vois, je mets devant toi la vie et le bonheur, la mort et le malheur. » Dt 30,15

« CHOISIS DONC LA VIE » Dt 30,19

Simone, le 6 mai 2021 Grenoble

Partage septembre 2021 en ligne

Le numéro de septembre de la revue partage est en ligne sur le site. En voici le sommaire:

Editorial de Régine Fermaut, présidente

Mot de l’aumônier national, père Christian Mazars

Témoignage Simone

Témoignage Thérèse

Témoignage Sylvie

Témoignage Anne

Acte de confiance en Marie

Chant à Marie

Neuvaine à Notre Dame de Lourdes

Sous ta protection nous nous réfugions

Conte des gouttes d’eau

Poésie de Flore

Oser la vie

Donne-moi la main mon enfant

Des couleurs

Vieillir en beauté

Autrefois, demain, aujourd’hui

Dans la dépression

Du fond de ma détresse

Jésus aide-moi

J’avais demandé à Dieu

Toi qui me rejoins

Le chemin de Dieu passe par l’homme

Pleinement la vie

Prière de Frère Thierry Hebert

Prière du Père Léon de Grand Maison

Ecrit de St Jean Marie Vianney sur la prière

Etre âgé ou être vieux

Vocabulaire vosgien

prochaine reunion R équipe Caen

La prochaine rencontre Renaissance de l'équipe de Caen se déroulera le 18  septembre à Juaye-Mondaye de 9h45 à 11h45.
Pour celles qui le souhaitent , participation à l'eucharistie , puis temps de convivialité autour d'un pic-nique tiré du sac (départ vers 14h00).

Inscription au congrès d’Ars de novembre 2021

Pour celles qui ne seraient pas inscrites au congrès Renaissance à Ars , il est encore possible de le faire ! mais ne tardez pas !
Nous vous demandons de répondre avant le 1er septembre pour l'inscription individuelle et avant le 8 septembre pour l'inscription groupée.
Les informations ont été envoyées à vos responsables régionales et locales. Adressez-vous à elles pour obtenir les bulletins d'inscription et les informations pratiques pour se rendre à Ars.
Dans l'espérance de nous retrouver à Ars en novembre 2021, bien fraternellement.
L'équipe Nationale

Equipe R de CAen, rencontre du 26 juin 2021

A l’occasion de notre rencontre Renaissance du 26 juin 2021, nous avons fêté les 88 Printemps de notre aumônier, frère Bruno. Il nous a donné cette belle prière, écrite lors d’une retraite spirituelle, à méditer pendant l’été.

Jésus mon doux Seigneur

Tu as vécu ton humanité à l'extrême de l'amour
Aussi, avec confiance, je me tourne vers Toi:  

A ma tiédeur, verse Ton Ardeur
A ma mollesse, Ton Courage
A ma faible volonté, Ta Divine Maîtrise
A ma tristesse, Ta Joie,
A mes fermetures, Ton Coeur Ouvert
A mon égoïsme, Ton Amour
A ma sécurité, Ton Dépouillement
A ma jalousie, Ta Louange

Implore pour moi l'Esprit
De Lumière et de Force
De Paix et de Joie.

 Que je grandisse dans le Vouloir

Frère Bruno

Equipe Renaissance de Caen

La prochaine rencontre de l’équipe Renaissance de Caen se déroulera le samedi 26 juin à Juaye-Mondaye.

RV à 9h45 à l’abbaye de Juaye.

Réunion de 9h45 à 11h45.

Participation à l’Eucharistie pour celles qui le souhaitent, puis temps de convivialité et pick-nique tiré du sac. Départ 14h00.

Nous en profiterons pour fêter l’anniversaire de notre aumônier frère Bruno, qui vient d’avoir 88 ans !